ÉrotismeHistoires coquinesRencontres

La rencontre des pieds de Patricia

Un été, je suis allé à la gravière de Colmar et j’ai vu les pieds de Patricia. Ce fut comme un appel du pied. Je ressentais du plaisir en voyant bouger ses pieds comme si c’était mon propre sexe. Un ami présent sur Rencontrefetichiste.com m’a expliqué qu’il ressentait les mêmes sensations.

La passion de prendre son pied

Je crois que le pied est la zone érogène la plus exquise. Et je prends mon pied avec ceux de Patricia que je revois régulièrement alors que je vis en région parisienne. J’ai appris depuis que les prostituées égyptiennes, arabes et romaines ne devaient pas couvrir leurs pieds de chaussures pour donner plus de plaisir. Cela se faisait déjà 1 000 ans avant Jésus-Christ. J’aime les femmes dominatrices qui m’écrasent avec leur pied gauche ou droit. Tous les moyens sont bons pour arriver au plaisir. Vous pouvez aussi pratiquer l’érotisme du pied et l’érotisme de la femme dominante. Il n’y a pas de honte à être soumis comme moi. Une amie cadre m’a dit qu’elle adore se connecter pour faire ramper les rugbymen, les camionneurs et autres déménageurs puissants. Le pied en pression fait monter le sang dans le sexe qui devient de plus en plus dur. C’est exquis. Ma réponse est toujours la même : si je prends mon pied, elle aura aussi du « Speed Bump », ma position secrète pour stimuler son orgasme version point G.

Fesses en l’air, le fouet à la main

Après avoir profité de son pied, il est bon de se faire frapper les fesses avec un fouet. Le corps en redemande de ces claquements et de ces sifflements. Les seins, les fesses et le visage se cachent et se montrent le temps d’une fessée. J’accepte pour voir ses talons et ses porte-jarretelles tendus sur son corps blanc. Tous les sites en ligne n’ont pas la pointure de vous proposer des amies et amis pour réaliser des fantasmes érotiques autour de la fessée et de la caresse du pied sur son sexe. Cela peut se passer au restaurant sous la table, à l’hôtel dans la chambre réservée rapidement ou dans une automobile. Je regrette le temps des cabines dans les trains. Se faire fesser pendant un voyage en train est encore plus jouissif. J’adore aussi le bandeau sur les yeux et les cordages au poignet pendant des longues caresses. Oui, vous l’avez deviné ! Je joue la carte de la podophilie à fond ! Je pratique la rencontre bdsm, le sado masochisme et le fétichisme du pied. J’ai une collection des meilleures scènes de pied au cinéma sur mon ordinateur.  Sophie, que j’ai rencontrée sur un site de rencontres SM m’a envoyé aussi dix beaux clichés. Aujourd’hui, j’exige une photo de pied avant d’accepter un « date ». Le coup de fouet est encore meilleur si c’est une culturiste qui le donne. La soumission est encore meilleure si c’est une femme éprise de rencontres sur un site bondage. Elle a l’expérience des nœuds et noue des contacts afin d’accumuler les expériences. A bientôt sur Rencontrefetichiste.com !

Articles similaires

Le sexe sans tabou avec Daddiesboysquare.com

mb8cXXnWEUa

Comment trouver des partenaires sexuels en ligne ?

mb8cXXnWEUa

Pourquoi rencontrer des femmes cougars ?

mb8cXXnWEUa